Combien coûte un lingot d’or ? Est-ce un investissement intéressant ?

Bien que l’immobilier reste un des investissements les plus prisés des contribuables, il existe d’autres formes de placement qui méritent toutes les attentions. Parmi eux figure l’or. Ce métal précieux augmente de la valeur d’année en année, ce qui permet de générer d’importants bénéfices en cas de revente. Tel un patrimoine, les lingots d’or peuvent aussi être transmis à ses descendants afin qu’ils puissent jouir d’un meilleur avenir financier.

Prix d’un lingot d’or

Depuis des millénaires, les métaux précieux bénéficient d’une belle estime. Servant initialement à la confection de bijoux comme symboles d’un statut social, l’or est ensuite devenu un produit de placement privilégié étant donné qu’à l’inverse de beaucoup d’autres investissements monétaires, sa valeur reste intacte en dépit des crises économiques. On comprend mieux pourquoi les banques centrales disposent d’importantes réserves pour se prémunir des dettes contractées par les États. Pour investir dans ce métal précieux, il suffit de faire acquisition d’un lingot. Sur le marché, il est possible de retrouver différents formats et poids de lingots qui s’adaptent à tous les budgets. Le lingot d’or de 100 g vaut aux alentours de 5200 euros. Celui de 250 g vaut 13 000 euros. Un lingot d’or de 500 g coûtera 26 000 euros. Et le modèle pesant 1 kg est de 52 500 euros. Ceux qui souhaitent acquérir les gros lingots de 12,5 kg pour leur part devront mobiliser jusqu’à 650 000 euros. Il faut savoir que les lingots d’or détenus par les banques centrales sont dits « Good Deliery » et respectent les critères de la LBMA. En revanche, ceux de fabrication française ne répondent pas à ces critères et se distinguent par leur caractère irrégulier dû aux traces de moule.

Pourquoi investir dans l’or ?

Crainte de récession, incertitudes économiques, pandémie mondiale… l’avenir semble incertain. Il est plus que jamais nécessaire de réfléchir à des placements financiers qui n’engendrent aucun risque. Si la pierre est privilégiée, car elle est considérée comme une valeur refuge, sécurisée et stable en temps de crise, l’or constitue aussi un investissement sûr permettant de protéger la valeur de son patrimoine. Le prix du gramme actuellement va de 1000 à 1200 euros et ne cesse d’augmenter d’année en année. C’est surtout en temps de crise que sa valeur est revue à la hausse, une tendance qui a été confirmée avec la crise du coronavirus. Un avantage de l’investissement dans l’or est qu’il ne s’adresse pas exclusivement aux grandes fortunes. Il existe des pièces ou des petits lingots qui coûtent à peine quelques centaines d’euros. Un Napoléon d’or 20 Francs par exemple coûte 274,20 euros tandis qu’une Marianne d’or Coq 10 Francs vaut 159, 90 euros. Un budget de 2 370 euros est suffisant pour acquérir un lingotin de 50 g. Par ailleurs, bien que l’or n’offre ni dividendes ni intérêts, il permet de gagner de belles plus-values lorsque le cours s’envole, c’est pourquoi on le considère plus comme une épargne de précaution.

Comment investir dans l’or ?

L’investissement aurifère peut se faire de deux manières : soit dans l’or physique, soit dans l’or papier. En optant pour l’or physique, l’investisseur fait acquisition de lingots, de plaquettes, de barres ou de pièces. L’achat nécessite la présentation d’un ordre d’achat signé de l’organisme bancaire qui demandera une rémunération en contrepartie équivalent à 1,5 à 2,5% du coût total de la transaction. Attention, il est nécessaire d’acheter un poids d’or supérieur à 1 g d’une pureté de 995 millièmes pour que l’investissement soit intéressant. Concernant l’or papier, il existe principalement trois formes d’investissement : les fonds aurifères, les actions des sociétés aurifères et les produits dérivés tels que les trackers ou les certificats. Si l’or papier est conseillé pour ceux qui cherchent un placement financier rentable, l’or physique s’adresse aux personnes en quête d’un placement refuge sécuritaire.

Ajouter un commentaire